©Jean-Marie Seveno

MER'Veilles nature, 1ère édition (enfin, presque !)

1er Festival de photographie animalière et de nature à Mer - Loir-et-Cher.

Montrer les trésors de la nature, promouvoir leur protection, éduquer par la photographie et les rencontres...

La genèse du projet

Photographes naturalistes, animaliers, nous sommes avant toute chose passionnés de nature. Au départ, une passion nous réunit, puis sous l’impulsion de précurseurs, elle devient une association. Sa vocation ? Partager, échanger, entre nous. L’image de nature est un outil incontournable de sensibilisation et d’émerveillement du public. Notre passion pour la photographie et la nature, nous conduit chaque année à présenter le fruit de nos travaux individuels et collectifs. Que ce soit ici, en région Centre, mais aussi et surtout dans les plus grands festivals de France, Montier en Der qui rassemble à lui seul 45 000 visiteurs en 4 jours, ou en Belgique, celui de Namur. Nous constatons sans cesse l’engouement des petits et des grands pour cette passion qu’est la photographie animalière.


Dans cette optique, depuis plusieurs années, nous imaginons et souhaitons organiser un festival de photographie animalière et de nature. Alors pourquoi pas ici chez nous dans notre région, notre département de Loir-et-Cher, et notre ville de Mer. Ici plus qu’ailleurs puisque notre département est un peu le berceau des photographes/cinéastes animaliers, le plus connu étant Laurent  Charbonnier, mais aussi les pionniers de la photographie animalière comme André Fatras, Yves Lanceau et François Merlet qui a séjourné dans notre Sologne pour immortaliser la faune. Pour la plupart des photographes naturalistes actuels ces personnalités ont été les « maîtres à penser ». 

Un festival pour tous

Petits et grands : une passion pour tous

La photographie de nature est devenue aujourd’hui une activité très appréciée. Beaucoup de jeunes souhaitent y accéder. L’évolution de la technologie aidant, la photographie animalière est devenue plus accessible, non plus réservée à une élite. Elle  suscite des vocations et touche un public très large.

Sensibiliser par l'image

Le grand public, ainsi que les écoles, pourront découvrir de nombreuses expositions de photographies de nature. Ils pourront discuter avec les

photographes présents sur leur stand. Nous voulons offrir la gratuité aux différentes animations. Le public verra alors un spectacle de nature étonnant parfois incroyable mais malheureusement fragile

Rencontres et interactions

Un programme de vidéo-conférences sera organisé dans la salle « Pierre Tournois du Cercle Laïque ». Celles et ceux qui le souhaitent pourront découvrir tout le travail accompli par les photographes, mais aussi les naturalistes ou les animateurs de terrain des différentes associations. Durant trois jours, du matin au soir, chacun pourra aller à la rencontre de la nature au travers de ceux qui l’immortalisent, un instant d’échange unique en région Centre Val de Loire.

Partage et convivialité

Si la qualité d’accueil du public est primordiale, il en est de même pour ceux qui font le festival : les photographes. Chaque festival est un moment de rencontre avec le public, certes, mais aussi entre photographes. La photographie animalière se pratique en règle générale seul et un festival est alors l’occasion de se retrouver, d’échanger, partager, raconter et même d’initier des projets. La qualité et la réputation d’un festival passe donc aussi par l’accueil qui leur est réservé. Pour cela, nous voulons impérativement leur offrir le gîte et le couvert  pendant toute la durée du festival. Ce festival sera placé sous le signe de la convivialité, l’humilité et le partage.